Trail du loup Blanc, 47 km et 2 000 m D+

Le 16/12/2015 par Corinne Peirano, Diététicienne Du Sport 0 commentaire

J'ai donc couru le Trail du Loup Blanc le dimanche 13 décembre 2015. Briefing à 7h45 et Départ à 8h00. Matériel obligatoire : couverture de survie, eau et réserve alimentaire (à présenter au retrait du dossard).

Sur cette édition de 2015, le parcours annoncé de 45 km et 1300 m D+ a été modifié et rallongé de 2 km et 700 m D+. Au final, nous avons donc couru des Kiloupmètres pour un total de 47 km et 2 000 m D+. 

Le parcours est exigeant, technique comme l'aime le traileur. Avec de nombreux monotraces, des montées sèches, des forêts avec un sous-bois très agréable car on évolue sur une belle terre meuble. A noter quelques passages en montées avec cordes et une descente à faire en rappel. Une course dans l'ensemble assez physique en cette fin de saison de trail qui demande une préparation adéquate ! Le traileur a la possibilité s'il le désire de bifurquer au 25 ème km. Deux barrières horaires doivent être respectées, à 11h20 (20ème km) et à 14h20 (parc des Loups). Il faut donc progresser a minima à 6 km/h de moyenne sur un terrain usant et cassant. Mieux vaut s'y préparer. Le parcours est d'autre part très bien signalisé. Entre la rubalise, les marques de peintures et les pancartes jaunes, on se repère facilement. Toutefois, je conseille de rester vigilant car du fait des nombreuses relances, on a vite fait de sauter une indication dans les virages. ou chemins divers empruntés. Pas de panique : on rebrousse chemin si absence de rubalises sur 50 m et c'est bon.

Au niveau surprises, nous avons été gâtés. L'organisation nous a fait emprunter un labyrinthe (balisé heureusement) au 25 ème km que je vous recommande absolument. L'autre intérêt de cette course est la traversée du parc animalier où nous avons pu admirer de près les Loups des Monts du Guéret. Un moment inoubliable que de voir ces animaux sauvages courir à vos côtés (ok de l'autre côté d'un haut grillage mais quand même...), le jappement du loup reste inoubliable.

Autre particularité, il convient de noter que le Trail du Loup Blanc présente des ravitaillements uniquement composés de liquides : eau, coca, thé chaud... Au coureur de prévoir sa réserve alimentaire telle qu'exigée par le règlement.

Mes conseils diététiques à ce sujet vont dans le sens d'une recommandation d'aliments salés à prévoir afin d'éviter ou limiter l'écoeurement du sucré ( barres énergétiques, gels, boissons, pâtes de fruits ou d'amandes...) pour fournir au moment adéquat, un apport énergétique suffisant. Quels aliments vous recommander ? Du gras et du salé sous forme de sandwich au fromage (Tome, Babybel, Vache Qui Rit par exemple) ou au jambon cuit. Prévoyez en complément des oléagineux (amandes, noisettes cacahuètes salées). J'ai croisé de nombreux coureurs souffrant de crampes qui m'ont indiqué bien s'hydrater mais que j'ai estimés insuffisamment prévoyants en électrolytes (sodium, potassium magnésium calcium). Une boisson de l'effort salée peut contribuer à couvrir ces besoins.

Dernière remarque : je recommande cette course pour ces nombreuses particularités. Je souligne également la convivialité des gens du Trail du Loup Blanc, leur sportivité et leur sincérité (précieuse) que l'on retrouve dans ces trails intimistes où la gentillesse des bénévoles et le savoir faire de l'organisation, des passionnés qui  se donnent à fond, vous font vivre un évènement sportif inoubliable en cette fin d'année 2015,

Course à prévoir dans le planning de fin de saison.
NB : Durant le we, 7 courses sont proposées : une montée sèche (220 m D+ et 1,5 km), un trail urbain exclusivement féminin, un 15km, un 25 km et un 45km, un duo’court (montée sèche + 15km), un duo’long (montée sèche + 45 km). De quoi faire le bonheur de tout le monde durant le we !

Corinne Peirano, Diététicienne nutritionniste du Sport



La course

Le grand loup (LE TRAIL DU LOUP BLANC LE GRAND)

Guéret (Creuse)
Niveau 3
45 km
1 400 m

Également sur cette course

Vous avez déjà participé à cette course ? Partagez votre expérience !